EHPAD et Alzheimer

Écrit par les experts Ooreka

En raison de la perte d'autonomie, de nombreux malades d'Alzheimer doivent être pris en charge. Ils peuvent être accueillis dans une maison de retraite mais le personnel n'y est pas toujours formé pour gérer les malades d'Alzheimer.

Il existe d'autres solutions comme l'aide à domicile, l'accueil de jour ou les établissements spécialisés comme l'EHPAD ou le MAPAD.

EHPAD : pour les personnes âgées dépendantes

Environ 75 % des résidents des EHPAD souffrent de la maladie d'Alzheimer.

Les EHPAD sont des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes : ils représentent la majorité des maisons d'accueil de personnes âgées. Il existe des EHPAD publics, privés et associatifs (à but non lucratif).

Ces établissements sont médicalisés et permettent de fournir les soins appropriés aux malades. On en trouve dans toutes les régions et ils permettent d'accueillir les personnes âgées en perte d'autonomie physique et/ou psychique, en particulier des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.

Lorsque les EHPAD disposent d'un pôle d'activités et de soins adaptés pour personnes dépendantes, celui-ci doit accueillir en priorité les résidents de l'établissement ayant des troubles du comportement modérés consécutifs particulièrement d'une maladie neuro-dégénérative associée à un syndrome démentiel, qui altèrent néanmoins la qualité de vie de la personne et des autres résidents. Ce pôle d'activité doit proposer des activités individuelles ou collectives élaborées par un ergothérapeute ou un psychomotricien (décret n° 2016-1164 du 26 août 2016 relatif aux conditions techniques minimales d'organisation et de fonctionnement des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes).

Bon à savoir : le décret n° 2015-1868 du 30 décembre 2015, entré en vigueur le 1er juillet 2016, fixe les prestations minimales d'hébergement que doivent délivrer les EHPAD.

Tarifs des EHPAD : environ 2 000 € par mois

Il existe trois types de frais de séjour en EHPAD :

  • le tarif dépendance : selon le niveau de dépendance.
    • Il est fixé par le conseil général.
    • Des aides financières sont possibles, notamment l'allocation personnalisée d'autonomie (APA).
  • Le tarif hébergement (logement et restauration) est payé par la famille mais parfois subventionné par le département.
  • Le tarif des soins est directement versé par l'Assurance Maladie à l'EHPAD.

Au total, l'hébergement en EHPAD reste cher : environ 2 000 € par mois, mais certaines aides financières peuvent être obtenues.

Bon à savoir : il est possible de comparer les prestations et tarifs des EHPAD (établissements publics, privés non lucratifs ou privés commerciaux) sur le site www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr. Près de 7 000 établissements sont répertoriés.

Obtenir une place en EHPAD : beaucoup d'attente...

Malheureusement, il existe une pénurie d'établissements d'accueil, si bien que les délais d'attente dépassent souvent plusieurs mois, voire un an.

Il est conseillé de visiter plusieurs établissements pour faire un choix et multiplier les chances d'admission. Pour connaître la liste des EHPAD dans une région donnée, il faut s'adresser au conseil général ou à la préfecture.


Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !