AIDES FINANCIERES ALZHEIMER

À jour en Septembre 2017

Écrit par les experts Ooreka

La prise en charge d'une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer, à l'origine de démence, occasionne de nombreux coûts financiers pour la famille. Il existe certaines aides financières pour cela.

Les aides financières : pourquoi ?

La maladie d'Alzheimer entraîne de nombreux coûts financiers pour la famille car le malade doit être encadré à temps plein lorsqu'il devient dépendant.

De nombreuses familles s'organisent pour maintenir le malade à domicile :

  • Cela demande parfois à un des proches d'arrêter son activité professionnelle.
  • Il est également possible de faire appel à une aide à domicile.

Lorsque la personne doit être placée en établissement spécialisé (EHPAD, accueil de jour ou MAPAD) ou en maison de retraite, des aides peuvent également être octroyées.

L'ALD : l'une des aides financières Alzheimer

La maladie d'Alzheimer et les maladies apparentées font partie des « affections longue durée » ou ALD (Affection Longue Durée) qui entraînent une prise en charge à 100 % :

  • des soins ;
  • de l'hospitalisation ;
  • et des frais de transport.

C'est le médecin traitant qui fait la demande de reconnaissance en ALD auprès du médecin conseil de l'organisme de Sécurité Sociale.

De manière générale, votre médecin traitant pourra vous expliquer les démarches à entreprendre pour bénéficier des diverses aides sociales et financières auxquelles vous ou votre proche avez droit.

Aides financières Alzheimer : la carte mobilité inclusion mention « invalidité »

Les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer peuvent demander une carte mobilité inclusion (CMI) avec la mention « invalidité » (qui remplace depuis le 1er janvier 2017 l'ancienne carte d'invalidité) auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

Cette carte est délivrée aux personnes dont le taux d'incapacité est supérieur à 80 % ou qui ont été classées en 3e catégorie de la pension d'invalidité de la sécurité sociale. Elle donne droit à des avantages fiscaux et à certaines réductions.

Alzheimer : des aides financières selon certains critères

Plusieurs aides peuvent être attribuées en fonction de la situation du malade :

  • Au stade sévère de la maladie : l'Allocation Personnalisée à l'Autonomie (APA) peut être attribuée aux malades dépendants de plus de 60 ans par le Conseil général.
  • Pour les malades de moins de 60 ans :
    • La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) peut être versée par le Conseil général.
    • Elle permet une prise en charge d'une partie des frais d'intervention d'une tierce personne et des besoins techniques nécessaires à l'amélioration de la qualité de vie de la personne en situation de handicap.
    • les malades peuvent bénéficier du tiers payant pour l'achat d'aides techniques, les dépenses liées à l'aménagement du logement et du véhicule et les dépenses spécifiques ou exceptionnelles comme celles relatives à l'acquisition ou l'entretien de produits liés au handicap (décret du 15 novembre 2016): les éléments de la PCH sont alors versés directement au fournisseur.

L'aide sociale Alzheimer : pour les familles en difficulté

Pour les personnes en difficulté financière qui ne parviennent pas à payer les frais d'hébergement en EHPAD, il existe une aide sociale fournie par le Conseil général.

La demande peut être faite auprès du centre Communal d'Action Sociale (CCAS) ou à la mairie.

Pour vous guider dans toutes ces démarches, vous pouvez prendre conseil auprès de l'Association France Alzheimer de votre région.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
catherine chojnacki

coaching et soutien scolaire | coaching scolaire catherine chojnacki

Expert

DP
david plet

ostéopathe | clinique du millénaire

Expert

fo
fouzia ouzzani

doctorante en orthophonie.

Nouvel expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !